Champagne sans sulfites

Champagne sans sulfites

Si les sulfites font débat, notamment sur les maux de tête, il faut savoir qu’ils sont naturellement présents dans tous les vins. Avec la mention « sans sulfite ajouté » vous pouvez être sûr de trouver un champagne sans risque de maux de tête et qui vous émerveillera lors de vos grands moments de dégustation !
Cela peut paraître surprenant mais les champagnes sans sulfites ont en réalité des sulfites (dérivés du soufre). Voilà pourquoi il est important de noter que ce type de champagne a pour mention « sans sulfite ajouté ». Les sulfites sont en effet présents naturellement dans tous les vins et ont plusieurs rôles essentiels dans la fabrication de ceux-ci, notamment celui de conservateur. Néanmoins, le champagne est l'un des vins où le taux de sulfite est le moins élevé grâce à une certaine caractéristique dont il dispose...

Qu'est ce qu'un champagne sans sulfites ?

Les sulfites sont des composés chimiques dérivés du soufre. Ils sont présents dans les grains de raisins et ce, peu importe le cépage ou la région dans laquelle ils sont cultivés. La Champagne ne fait donc pas exception à la règle et se doit de travailler avec des vins naturellement sulfités.
Les sulfites ont par ailleurs un grand rôle dans le processus de vinification du champagne. L'un de leurs rôles est de protéger le vin de l'oxydation et d'éviter le déséquilibre. En tant qu'antifongiques et d'antiseptiques, les sulfites bloquent le développement de bactéries indésirables pour permettre au vinificateur de mieux contrôler la fermentation alcoolique. En plus de cela, ils aident cette dernière à se dérouler dans les meilleures conditions puisqu'ils développent les levures nécessaires à son bon fonctionnement. Enfin, les sulfites favorisent les arômes et les tanins puisqu'ils contribuent à la décomposition du raisin, préservant ainsi toutes les qualités sensorielles du champagne tout au long du processus de fabrication. Selon ce que le/la vigneron(ne) souhaite produire, les sulfites pourront être ajoutés lors des vinifications.

La législation champenoise sur les sulfites

Une autre spécificité de la Champagne concerne le taux de sulfite présent dans le vin. Depuis 2005, la législation impose la mention « contient des sulfites » sur toutes les étiquettes des cuvées dépassant les 10mg/l. Vous pourrez alors apercevoir cette mention sur la plupart des bouteilles du marché. S’il est impossible d'obtenir le taux exact de soufre, il faut savoir que le champagne est sulfité à petite échelle grâce à la présence de gaz carbonique. Ce dernier joue déjà un rôle de conservateur qui protège de l'oxydation, ce qui donne la possibilité au vinificateur de ne pas trop sulfiter son champagne.